Our Team

 

Onder leiding van Stijn Van hauwermeiren, huidig nationaal dames Sevens coach werd in 2003 de eerste nationale dames Sevens selectie opgemaakt om deel te nemen aan het Europese kampioenschap Sevens, welk doorging in Lunell (Frankrijk). De toen 1 koppige staf slaagde erin om ieders ogen te openen. België eindigde hier verrassend 3e in een poule met Spanje, Tsjechië, Zwitserland, Noorwegen.

Het was echter pas in 2007 dat het Belgische dames Sevens team doordrong naar de huidige 1e afdeling. Dit was de springplank tot net onder de Europese top als Engeland, Frankrijk, Nederland, Duitsland en Rusland.

In 2010 werd er gestart met een serieus ambitieus programma. De aanleiding was het gerucht dat Sevens rugby opnieuw deel zou gaan uitmaken van de Olympische Spelen. Het was echter een gelijk spel dat de Belgische dames, die dit Europees Kampioenschap geen enkele wedstrijd verloren, naar huis stuurde met een bronzen medaille na winst tegen gastland Roemenië.

Na een herstructurering werd, in samenwerking met de Belgische federatie de staf professioneel uitgebreid tot een 5-koppige staf met fysiek coach, voedingsconsulent, psychologe en een batterij van specialisatiecoachen. De sterke man achter de schermen is Chris Verstockt, manager van het nationaal Dames VII team en zelf voormalig topscheidsrechter op IRB niveau.

Mede door een grote investering van de nationale dames zelf werd hard en professioneel getraind met als eindresultaat Brons op het Europees kampioenschap te Gent 2012. Het verlies tegen grote rugby landen als Schotland en Ierland was zeker geen afgang, maar eerder een opsteker. Dat onze België VII dames semi professionele landen als Polen, Georgië en Tsjechië naar huis speelden is het bewijs van hun talent en doorzettingsvermogen.

 
 

En 2003, en vue de participer au championnat européen de rugby à 7 de Lunell (France), Stijn Van hauwermeiren, entraîneur national, créa la première équipe féminine nationale de rugby à sept. Il réussit à étonner et à ouvrir les yeux de tous sur les capacités de ses Ladies. En effet, la Belgique termina 3ème de sa poule dans laquelle se trouvait également l'Espagne, la République tchèque, la Suisse et la Norvège.

C'est à partir de 2007 que l'équipe féminine à 7 a pu se hisser en D1, juste en dessous du TOP européen représenté par l'Angleterre, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Russie.

En 2010, un programme très ambitieux démarra pour les Ladies et ce, suite à la rumeur que le rugby féminin à 7 ferait partie des prochains Jeux Olympiques. La même année au Championnat Européen, l'équipe nationale remporta la victoire contre la Roumanie, pays hôte, et rentra à la maison avec la médaille de bronze.

Après une restructuration, en collaboration avec la Fédération Belge de Rugby, le staf professionnel s'agrandit à 5 experts : un entraîneur physique, un nutritionniste, un psychologue et deux coachs spécialisés. De plus, en coulisses se cache l'homme fort, Chris Verstockt, Manager de l'équipe nationale des Ladies VII et ancien arbitre de haut niveau à l'IRB.

Principalement grâce à un gros investissement personnel et à un entrainement dur et professionnel, l'équipe nationale féminine a pu décrocher cette année, la médaille de bronze au Championnat Européen à Gand. Leur défaite contre des pays haut classés comme l'Écosse et l'Irlande n'était certainement pas une honte mais plutôt un apprentissage. En effet, le fait que nos Ladies aient gagné contre des équipes semi-professionnelles comme la Pologne, la Géorgie et la République tchèque est bien le gage de leur talent et de leur perséverance.